Portes de garages À première vue, le choix d’une porte de garage ne semble être qu’une formalité. Il n’en est pourtant rien ! Le nombre de systèmes différents qui sont disponibles est à ce point important qu’il est fortement conseillé de consacrer un peu de temps à leur analyse. Un choix erroné ou peu réfléchi peut, en effet, s’avérer être une source récurrente de désagréments. Étant donné que chaque type de porte présente des avantages spécifiques, nous vous proposons tout d’abord un aperçu des différentes sortes de portes de garage existantes. Ensuite, nous vous présenterons l’une ou l’autre application typique de ces portes. Il existe également des portes basculantes qui ne dépassent pas l’alignement de la façade lors de leur ouverture. Ce modèle implique cependant qu’une partie relativement importante du garage ne peut être pleinement utilisée. En effet, à l’ouverture, la porte bascule complètement à l’intérieur, de sorte que rien ne peut se trouver directement derrière le panneau. En outre, ces modèles sont très difficiles à automatiser et la commande manuelle s’avère souvent peu maniable. Il est néanmoins impératif de choisir une porte basculante non débordante quand le garage débouche immédiatement sur le trottoir, cela afin d’éviter que lors de l’ouverture de la porte, un piéton ne soit touché ou blessé. Dans ce genre de situation, d’autres types de portes sont beaucoup plus adaptés, comme nous le verrons plus loin dans cet article. Les portes basculantes La porte basculante est le modèle probablement le plus connu et auquel la plupart d’entre nous pensent lorsque l’on parle d’une porte de garage. Elle se compose d’un panneau d’un seul tenant et, comme son nom l’indique, bascule pour ensuite se rabattre au-dessus de la tête de l’opérateur. Dans la plupart des cas, le panneau déborde de la façade pour éviter qu’un espace trop important ne soit perdu à l’intérieur du garage. Lorsque la porte est complètement ouverte, le panneau se trouve à l’horizontale, au-dessus de la baie. Une porte basculante peut également être pourvue d’un portillon intégré dans le panneau. Ce portillon permet d’accéder au garage sans qu’il soit nécessaire d’ouvrir complètement la porte. Il convient toutefois de préciser qu’un profil au sol doit toujours rester présent en dessous du portillon. On conserve donc toujours un seuil quand le portillon est ouvert, ce qui peut en entraver l’accès. En outre, il faut signaler que pour des raisons de sécurité, le portillon doit toujours s’ouvrir vers l’extérieur (il ne peut pas basculer brutalement vers le bas lorsqu’on relève la porte entière). En conséquence, cette porte intégrée n’est généralement pas autorisée lorsque la baie d’accès au garage débouche directement sur le trottoir. Si cette fonction est exigée et si la porte donne immédiatement sur le trottoir, le choix d’une porte coulissante à sections latérales peut constituer une bonne solution. Au nombre des avantages que présentent les portes basculantes, on peut noter les atouts suivants : elles conviennent aux budgets très modérés; elles n’entraînent qu’un encombrement très réduit à l’installation (tant latéralment Parmi les inconvénient, citons le fait qu’elles ne sont généralement pas pourvues d’une isolation; que le déplacement du panneau dans l’espace entraîne un encombrement; que leur fonctionnement est assez bruyant et l’étanchéité de la porte assez mauvaise, par comparaison avec les autres types existants. 8 HÖRMANN Pagina 136

Pagina 138

Voor catalogussen, online onderwijs magazines en clubmagazines zie het Online Touch CMS beheersysteem systeem. Met de mogelijkheid voor een webshop in uw gidsen.

CONSTRUIRE & RENOVER Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication