Le nourrisson | Son alimentation Biberon Mode d’emploi L’allaitement, on le sait, c’est excellent. Mais si cette option ne vous convient pas, il existe aujourd’hui des laits spécifiques de très grande qualité qui combleront sensiblement les besoins des tout petits. L es nouveau-nés sont des sujets particulièrement sensibles à tous les points de vue, y compris en ce qui concerne leur alimentation. C’est pourquoi durant les premiers mois de sa vie, il est important de travailler avec des biberons et du matériel stérilisés. Une fois que vous lui avez donné la première panade, une préparation stérilisée n’est absolument plus nécessaire, les biberons peuvent être nettoyés au lave-vaisselle, mais une bonne hygiène dans le travail reste d’une importance primordiale. Ne laisser aucune chance aux bactéries Des bactéries indésirables peuvent causer une diarrhée, des vomissements et de la fièvre. Vous pouvez prévenir ceci en stérilisant les biberons, matériels d’épluchage, de sevrage, les gobelets de mesure et de mélange, ainsi que les cuillères. Cela peut se produire de différentes manières. Vous pouvez stériliser « à froid » en plaçant le matériel à stériliser dans de l’eau additionnée de comprimés de chlore ( disponibles à la pharmacie ). Cette technique est moins utilisée car des résidus de goût ou d’odeur peuvent persister. Votre bébé n’appréciera pas cela. La stérilisation « par ébullition » est préférable. Ceci peut se faire soit avec des biberons plongés de 15 à 20 minutes dans de l’eau bouillante ou dans un petit stérilisateur à vapeur spécialement conçu à cet effet. Mettez à l’abri le matériel stérilisé sans contenu, idéalement dans le réfrigérateur, car les bactéries ne s’y sentent certainement pas à leur aise. L’hygiène des mains est également très importante. Qui prépare un matériel propre ou apprête un biberon sans s’être lavé les mains attente à chaque fois à la santé de son bébé. Lavez-vous donc soigneusement les mains, certainement après être allée aux toilettes mais aussi avant de commencer toute préparation. Biberon : à la pièce ou par 6 Préparer un biberon toutes les 3 à 4 heures est très contraignant. Vous pouvez dès lors préparer en une fois tous les biberons nécessaires pour toute une journée - mais pas plus. Vous ne devrez alors faire qu’un travail en toute hygiène et le risque que d’erreur est aussi moindre. Respectez scrupuleusement les quantités prescrites. Pour un biberon de 100 ml de lait, vous avez besoin de 3 mesures et 90 ml d’eau, pour 600 ml de lait : 500 ml d’eau et 15 mesures. Des sentences comme «un peu plus ne lui fera pas de tort» ou»avec de l’eau en plus, j’économise de la poudre» sont intolérables. Si vous faites cela systématiquement, vous pouvez mettre la santé de votre enfant très sérieusement en danger. Comment préparer un biberon ? Laissez chauffer l’eau durant quelques minutes et laissez-la refroidir jusqu’à la température corporelle. Remuez ensuite avec une cuillère stérilisée la poudre dans de l’eau tiède - et pas l’inverse - afin d’éviter au maximum la formation de grumeaux. Avec des grumeaux, il est plus difficile de boire pour bébé, qui aspire alors beaucoup trop d’air. Répartissez le lait entre les différents biberons et refermez-les directement après avec un couvercle adapté et un anneau. Refroidissez-les aussi rapidement que possible en faisant couler de l’eau froide et placez les tout de suite au réfrigérateur. Si vous n’avez pas besoin des biberons dans l’heure, vous pouvez les refroidir et au moment opportun, les réchauffer. Eau du robinet ou eau en bouteille ? Le fabriquant produisant du lait en poudre est soumis à des normes de qualités très strictes. Il serait très regrettable de ne pas tenir compte de la qualité de ce précieux produit en utilisant une eau inappropriée. En Belgique, l’eau courante est d’une qualité excellente et répond aux normes strictes établies au niveau international. Mais, par simple mesure de sécurité en raison de certains paramètres ( saison, nature locale du sol, circonstances liées à la distribution ), il est conseillé de laisser bouillir de 4 à 5 minutes l’eau venant du robinet. L’eau distribuée par des tuyaux de plomb ou provenant d’un chauffe-eau ou d’un réservoir d’eau chaude, ne convient pas à l’alimentation au biberon. Utiliser de l’eau minérale non pétillante, tirée de bouteilles non ouvertes et dont la date de péremption n’est pas échue, est le plus sûr. Une fois que la bouteille est ouverte, celle-ci doit être conservée dans le réfrigérateur et doit être terminée dans les trois jours. Un certain nombre d’eaux minérales ne conviennent pas à une alimentation au biberon. Certains minéraux ( sodium, sulfites ) sont présents en trop forte quantité. Il est conseillé d’utiliser des bouteilles portant la mention « convient pour la préparation de la nourriture aux nourrissons ». Quelle tétine préférer ? Synthétique ( silicones ) ou en caoutchouc naturel ( latex ), avec une grande ouverture pour plusieurs petits trous, avec une seule position, ou plusieurs, de forme globuleuse ou allongée … ? La tétine en silicone supporte mieux la chaleur mais est moins résistante. La tétine en latex est plus solide mais ne supporte pas aussi bien la chaleur et après quelque temps, elle commence à coller. En ce qui concerne la forme et le nombre d’ouvertures, ce sera la pratique qui dictera ce qui est le plus adapté aux habitudes de boisson de bébé. Dirk Lemaître, Diététicien Nutritionniste 50 Bébé& maman Pagina 49

Pagina 51

Interactieve internet catalogus, deze maandblad of catalogus is levensecht online geplaatst met Online Touch en bied het naar een digitale publicatie omzetten van digi boeken.

BEBE & maman. Le Guide du BEBE et de la Future Maman. Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication