Le nourrisson Le sevrage, étape par étape P asser du sein au biberon est une étape majeure et délicate pour le bébé. C’est que le goût du sein et celui de la tétine du biberon ne sont pas les mêmes ! Et la sensation tactile non plus. Mais, en plus, votre nourrisson est extrêmement sensible à ce qu’il voit, à ce qu’il sent, à ce qu’il entend. Et pour lui, la tétée est un moment de fusion très apprécié avec sa maman. Un sevrage trop rapide pourrait donc provoquer à la fois des troubles affectifs et des petits troubles digestifs chez le bébé. Beaucoup d’attention, de douceur et de tendresse seront nécessaires durant cette période délicate. Habituellement, la durée de l’allaitement maternel est en moyenne de 3 mois. Mais la maman peut nourrir son bébé au sein jusqu’à 5 ou 6 mois, voire plus. Ce choix ne dépend que des possibilités en temps et en lait de la maman. Outre que le sevrage soit un passage obligé, plusieurs raisons peuvent imposer l’arrêt de l’allaitement au sein, telle une maladie sérieuse de la mère ou une absence obligée. Quelques précautions Pour que cette étape se déroule le mieux possible, mieux vaut la préparer convenablement. Avant tout, le sevrage s’effectuera lentement et progressivement. Remplacez un jour sur deux, sur une période d’environ deux semaines, une tétée au sein. Commencez d’abord par en remplacer une seule puis deux, trois et quatre par un biberon. Choisissez de commencer par la tétée la moins importante : Moment d’intimité entre la maman et le nouveau venu, l’allaitement doit prendre fin comme toutes les bonnes choses. Pour ce faire, quelques précautions s’imposent. celle du milieu d’après-midi par exemple. Vous y parviendrez ainsi en principe en deux semaines. Durant cette période, un comportement encore plus tendre sera un des secrets de la réussite. Ayez enfin soin, si votre enfant refuse le biberon, de ne pas lui présenter directement le sein afin d’éviter de créer un automatisme. Le sevrage n’est pas uniquement un changement de lait pour l’enfant, c’est aussi une modification de ses rapports affectifs. Veillez ainsi à éviter à bébé durant cette période de trop longs déplacements ( voyages ), des séparations prolongées ainsi qu’un éventuel changement majeur ( déménagement … ). Et des contre-indications Nous avons écrit qu’il s’agit d’une étape importante pour le nourrisson. Dès lors, il n’est pas étonnant que certain moments ne se prêtent pas au sevrage. En effet, il faut savoir que certains petits événements constituent une contre-indication à ce changement d’alimentation ( percée d’une dent, grosse chaleur, maladie … ). Ces circonstances peuvent rendre l’enfant plus fragile et moins tolérant à une modification de cette importance. Lorsque l’allaitement maternel est terminé, n’oubliez pas que vous êtes femme ! Songez à raffermir votre poitrine avec une douche froide quotidienne, à vous adonner à la natation et peut-être même à la culture physique si le coeur vous en dit, ou en pratiquant des mouvements qui favorisent le travail des muscles soutenant les seins. Dr Pol Saintjean & Olivier Langelez la durée de l’allaitement maternel est en moyenne de 3 mois www.bebe-maman.be 49 Pagina 48

Pagina 50

Interactieve erapport, deze artikel of vakblad is levensecht online geplaatst met Online Touch en bied het van papier naar digitaal converteren van online verenigingsbladen.

BEBE & maman. Le Guide du BEBE et de la Future Maman. Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication