La grossesse | L'aventure commence pour maman pour le bébé. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le fait de fumer d’une façon passive est également un facteur de risque pour le fœtus. Dans les endroits où l’on fume, les composants toxiques tels que les particules de goudron, restent très longtemps dans l’air et « collés » à beaucoup aux revêtements ou aux vêtements. Il est donc fortement conseillé à tous les fumeurs de s’éloigner de la femme enceinte … ou, mieux encore, d’arrêter également de fumer. Quand faut-il arrêter de fumer ? Beaucoup de femmes ne s’arrêtent de fumer que quand elles constatent qu’elles sont enceintes. Or il faut savoir que les dix premières semaines de la grossesse constituent une période à risque. C’est au cours de cette période que les différents organes et tissus cellulaires commencent à se former. Le fait de fumer au début de la grossesse peut donc provoquer certaines malformations congénitales. Mieux vaut donc arrêter de fumer avant de devenir enceinte, de façon à pouvoir éliminer avant la conception les substances toxiques qui se trouvent dans le corps. Si ce n’est pas le cas, il est important pour le développement du fœtus d’arrêter de fumer pendant le premier trimestre de la grossesse. Dans ce cas, le risque de complication sera réduit au niveau de celui d’une femme enceinte qui n’a pas fumé. Et si vous ne réussissez pas à arrêter de fumer à partir du début de la grossesse ? Retenez que, quel que soit le moment où vous arrêterez de fumer, ce sera bénéfique pour le bébé en gestation. Après une journée sans tabac, l’oxygénation du bébé sera déjà nettement améliorée. Fumer moins est évidemment une bonne chose, mais aussi longtemps qu’on n’arrête pas tout à fait de fumer, les substances toxiques resteront présentes dans le corps, avec donc un risque toujours accru de complications. Des études ont démontré que lorsqu’une femme fume moins de cigarettes, elle a tendance à inhaler plus fortement la fumée de façon à compenser le taux de nicotine ! Le mieux de fumer. Comment arrêter de fumer ? Avec une bonne dose de motivation et beaucoup de persévérance, il est tout à fait possible d’arrêter de fumer de sa propre initiative, mais cela ne réussit par toujours. Un bon accompagnement, tant sur le plan mental que physique, Peut-on employer des substituts nicotiniques ? Il n’y a pour l’instant pas encore assez de preuves scientifiques pour dire que les substituts nicotiniques sont totalement inoffensifs durant la grossesse. Aussi, il est recommandé, en cas de grossesse ou lors de est donc d’arrêter tout à fait facilitera le processus d’arrêt et augmentera les chances de succès. Cet accompagnement, effectué par un médecin ou un(e) tabacologue reconnu(e) se fait sur le plan physique, psychologique et comportemental. Il faut savoir que la grossesse va de pair avec des changements métaboliques qui rend le sevrage plus difficile. La nicotine est métabolisée plus rapidement, ce qui rend l’arrêt du tabac moins évident, mais fort possible. Par ailleurs, il n’est pas idéal lors d’une dépendance assez importante d’arrêter radicalement le tabac. Les effets secondaires ne sont pas toujours à sous-estimer et ce n’est pas à conseiller pendant une grossesse. Un arrêt contrôlé donnera sur tous les plans de meilleurs résultats. Lorsque le suivi est fait par un(e) tabacologue, la mutuelle prévoit une intervention importante pour les femmes enceintes. En effet, 8 consultations sont prévues pendant la grossesse et, pour chacune des ces consultations, le remboursement s’élève à 30 €, ce qui fait au total 240 €. Etant donné qu’il est important pour le bien-être du bébé que le compagnon arrête également de fumer, la mutuelle prévoit également pour lui un remboursement maximum de170 €. Sur le site de Tabacstop (www.tabacstop.be) ou le site du FARES – Fonds des Affections Respiratoires (www.fares.be), vous trouverez la liste des Centres d’aide aux fumeurs et des tabacologues privés. D’autre part, il est possible de faire appel à un accompagnement téléphonique et online. Il s’agit de Tabacstop, un service créé à l’initiative de la Fondation contre le Cancer et opérationnel en Belgique depuis le 1 juin 2004. Tabacstop est joignable tous les jours ouvrables de 15 à 19 h. au numéro gratuit 0800 111 00. L’équipe de Tabacstop se compose de tabacologues, professionnels de la santé, détenteurs d’un diplôme complémentaire en tabacologie et aide au sevrage tabagique. Vous pouvez également envoyer vos questions par mail à l’adresse conseil@tabacstop.be l’allaitement, d’utiliser ces substituts (chewinggums, tablettes, patchs et inhalateurs) sous contrôle médical (gynécologue, médecin ou tabacologue). D’autre part ces substituts sont uniquement nécessaires en cas de forte dépendance à la nicotine. Par ailleurs, si vous voulez arrêter de fumer, le fait seulement d’utiliser de pareils substituts n’aboutira qu’à un succès limité. Une bonne thérapie sous forme de guidance dont nous avons parlé ci-avant est nécessaire. De plus, il n’est pas indiqué d’utiliser ces substituts « comme ça ». En fait, il s’agit de produits toxiques qui doivent être pris en connaissance de cause. Mieux vaut demander l’avis d’un spécialiste avant de les employer. Arrêter de fumer … c’est possible ! Il est donc plus qu’évident qu’arrêter de fumer durant la grossesse est un acte très important. Et s’il est vrai que la période de sevrage n’est pas toujours une période évidente à traverser, cela vaut vraiment la peine de faire l’effort pour réussir. Grâce à une bonne dose de motivation, mais surtout avec l’aide de votre entourage et d’un bon accompagnement par des professionnels, il est possible d’arrêter de fumer. Il ne faut pas nécessairement vouloir y arriver toute seule. Parlez-en … N’ayez pas peur de dire quelles sont vos craintes ou vos angoisses … Après tout, il s’agit non seulement de votre propre santé, mais aussi de la santé de ce petit être qui vit déjà en vous ! Myriam Van San Tabacologue - Diététicienne 0477 / 497 778 - www.myriamvansan.be 22 Bébé& maman Pagina 21

Pagina 23

Heeft u een rapport, digitaal bladeren of web rapporten? Gebruik Online Touch: krant naar een online publicatie converteren.

BEBE & maman. Le Guide du BEBE et de la Future Maman. Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication