La grossesse Bébé a la bougeotte ! Tout au long de ces neufs mois qui bien souvent paraissent interminables, la maman attend avec impatience les premiers mouvements de son enfant. Ces premiers petits signes de vie perceptibles vont apparaître nettement au cours du troisième trimestre de la grossesse. Maman à l’écoute Le type de comportement du foetus au 3ème trimestre est un des moyens qui permettent de suivre le développement moteur du futur enfant. La maman sera particulièrement attentive à la survenue spontanée des mouvements qui, au départ et en raison de la compression de ses propres organes, seront parfois difficiles à distinguer du transit intestinal ( surtout lors d’une première grossesse ). Vous serez donc particulièrement attentive à la date de la première perception, à la durée des mouvements, au nombre de mouvements durant la journée, ainsi qu’à la sensation de confort ou d’inconfort que vous ressentirez. Repérer le danger Progressivement vous pourrez percevoir la survenue des hoquets. Par la suite votre attention se portera sur le déclenchement provoqué de mouvements foetaux : les mouvements de votre bébé sont-ils déclenchés par un bruit soudain comme le claquement d’une porte, par un contact privilégié ( caresse ), une lumière ( flash ), vos émotions ( tristesse, colère, peur ), la présence du père … ? Très vite, vous vous rendrez compte des modifications de l’activité de votre petit : ses mouvements sontils calmés ou amplifiés par les contractions utérines, l’attitude ( musique, lecture ), le contact … ? Du point de vue plus médical, on sait que la quantité et la qualité de la gesticulation spontanée du foetus - comme plus tard celle du nouveau-né puis l’enfant et l’adulte - sont liées à son état d’oxygénation. Les mouvements foetaux in utero permettent le repérage des situations de souffrance foetale, c’est à dire en pratique le repérage de l’hypoxémie ( manque d’oxygène ) et de l’acidose sévères et dangereuses pour le foetus. Il existe de nouvelles méthodes d’évaluation du bien-être foetal comme l’analyse automatisée ou le score de Manning, mais c’est l’affaire de spécialiste. L’enregistrement automatisé du rythme cardiaque foetal ( E.R.C.F. ) est actuellement considéré comme le moyen le plus efficace de surveiller de manière régulière, que ce soit hebdomadaire ou quotidienne, le bien-être foetal. Il a l’inconvénient d’être lié à une interprétation visuelle avec toutes les lacunes liées à celle-ci ( variation entre les différents observateurs … ) et il ne devient que relativement fiable que dans le troisième trimestre au moment où les mouvements foetaux deviennent plus nets. Tout savoir sur son activité Une seconde façon d’appréhender le bien être du foetus est le calcul du score biophysique de Manning. Cette technique de calcul mise au point grâce à l’avènement de l’échographie dans les années 80 permet de chiffrer l’évaluation du bien-être foetal et l’état de souffrance du foetus en fonction des critères suivants : la quantité et la qualité des mouvements foetaux, qu’ils soient respiratoires, globaux ou fins ( membres ) et la quantité d’urine et de liquide amniotique excrétés par le rein foetal. Ph. Parlongue, Ostéopathe D.O. www.bebe-maman.be 17 Pagina 16

Pagina 18

Voor catalogussen, online onderwijs catalogi en artikelen zie het Online Touch online publisher CMS systeem. Met de mogelijkheid voor een online shop in uw nieuwsbrieven.

BEBE & maman. Le Guide du BEBE et de la Future Maman. Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication