Interview Philippe Van Troeye consommateur pour lui permettre de réduire sa consommation durablement tout en augmentant son confort. Dans une habitation ancienne, isoler les murs, le sol et le toit peut faire chuter de plus de 30% votre facture de chauffage. J’estime que notre responsabilité, en tant que leader de l’énergie en Belgique, est de conseiller et d’aider nos clients à se sentir mieux chez eux, à améliorer leur confort de vie, tout en économisant bien entendu. Electrabel évolue et se transforme : de fournisseur d’énergie, nous devenons fournisseur de services. Avec la garantie pour le client de notre sérieux et de notre expertise. » Ne craignez-vous pas que le client vous réponde que ses besoins sont plus basiques que cela : le prix le moins cher et la sécurité d’approvisionnement ? Philippe Van Troeye : « Vous avez 1 000 fois raison ! Mais, tout en assumant notre responsabilité de producteur et de fournisseur d’énergie, je tiens à rappeler que ces problématiques relèvent pour beaucoup de la volonté de nos autorités à prendre les décisions qui permettent aux acteurs du marché de développer une vision sur le long terme. En ce qui concerne les prix, depuis 2007, votre facture d’électricité a sensiblement augmenté. Mais, selon les régions, 60 voire 75% de cette facture est composée de taxes, de contribution verte, de frais de transports et de distribution. Ces composantes ont fortement augmenté ces dernières années. La « partie Electrabel » de votre facture d’électricité ne représente que 25 à 40% de la facture totale avec des prix attractifs et une tendance à la baisse de 2007 à 2015. Quant à la sécurité d’approvisionnement, chaque fournisseur a la responsabilité d’injecter sur le réseau autant d’électricité produite que d’électricité vendue à ses clients. Dans notre cas, nous produisons en Belgique avec nos propres moyens de production. Il me paraît essentiel de 8 Énergique printemps 2015 Philippe Van Troeye se fait expliquer le fonctionnement des futures bornes de chargement chez Laborelec. conserver cette production locale pour éviter la dépendance énergétique aux pays voisins. Au total, l’offre et la demande doivent être en équilibre et Elia s’assure que c’est bien le cas à tout moment. » Le black-out est-il derrière nous ? N’en a-ton pas fait un peu trop ? Philippe Van Troeye : « L’indisponibilité temporaire d’une partie du parc nucléaire a mis en lumière la fragilité du secteur énergétique. En Belgique, notre système n’est plus suffisamment équipé pour faire face à des indisponibilités non programmées. Chaque activité industrielle peut naturellement être contrainte à des arrêts temporaires. Mais le secteur de l’énergie en Belgique ne peut plus faire face à ce type d’indisponibilités. C’est ainsi qu’au cœur de l’été s’est posée la question de la sécurité d’approvisionnement, jusqu’alors farfelue pour la plupart des décideurs mais surtout des consommateurs. Les mots « délestage » et « black-out » ont animé les débats dans les journaux et les conversations. Nos autorités ont pris des premières mesures dans l’urgence mais je peux déjà vous dire que la question de la sécurité d’approvisionnement reviendra avec encore plus d’acuité l’hiver prochain. Il est urgent de définir une politique énergétique claire et de créer un cadre stable qui permettra d’investir. Personnellement, je pense qu’il est dangereux de tout miser sur les importations. Nous devons avoir des moyens de production complémentaires : nucléaire, renouvelable, gaz, qui assurent une production au plus près du client. » Comment voyez-vous votre relation avec les clients dans 5, 10 ou 20 ans ? Philippe Van Troeye : « Mon ambition est très claire : nos clients doivent être au centre de toutes nos préoccupations, de toutes nos discussions, de toutes nos innovations. Si l’image a été brouillée à un moment, la clarté est aujourd’hui tout à fait rétablie. Electrabel offre des prix compétitifs et un service impeccable. Nous allons amplifier le dialogue direct avec nos clients et fortement compléter notre gamme de services. Avec Electrabel, chacun doit pouvoir gérer plus librement et plus efficacement sa consommation. » Pagina 7

Pagina 9

Scoor meer met een web winkel in uw club bladen. Velen gingen u voor en publiceerden cursussen online.

ENERGIQUE PRINTEMPS 2015 Lees publicatie 10047Home


You need flash player to view this online publication