14 Les contraintes naturelles Le relief, la nature physique et chimique du sol, le climat et les vents ainsi que la superficie du terrain constituent les contraintes naturelles auxquelles vous devrez faire face. Le relief Il est fonction du type de jardin que vous aurez choisi, “ naturel ” ou “construit”. Le relief du terrain sera plus ou moins travaillé en soignant l’équilibre déblai remblai (jardin naturel) ou en s’aidant de murets (jardin construit). La composition physique du sol L’argile, le sable, le calcaire et l’humus en sont les 4 composants. L’humus est un élément organique, il provient de la décomposition des débris de végétaux et d’animaux. • La terre argileuse : collante quand elle est mouillée, fissurée par temps sec. Elle est peu perméable et est qualifiée de “ lourde ”. • La terre calcaire : “ légère ”, de couleur claire, elle retient mal l’eau et s’assèche donc rapidement. Pour être cultivé, un sol calcaire doit être amélioré. • La terre sableuse : perméable et “légère”, elle est acide. Elle ne retient pas davantage l’eau qui entraîne avec elle les éléments nutritifs. C’est donc une terre pauvre. • La terre humifère : se trouve dans les sous-bois, sur le bord des ruisseaux. Elle est “ légère ” et favorise l’action des micro-organismes tellement indispensables à l’équilibre d’un sol. La terre humifère est fertile, mais plutôt acide. • La terre “ franche ” est la terre idéale. Elle se compose de 60 % de sable, 30 % d’argile, 5 % de calcaire et de 5 % d’humus. Bien entendu, une terre n’est jamais “ franche ”, ni totalement argileuse ou calcaire. Elle peut être argilo-sableuse, sablo-argileuse, argilo-calcaire ou encore sablo-humifère. La difficulté de déterminer la nature exacte du sol est renforcée si le terrain a été remué car sa composition va varier de proche en proche. La composition chimique du sol Pour se développer et fleurir, les plantes ont besoin de carbone, d’oxygène, d’eau et de sels minéraux. Le carbone et l’oxygène sont extraits de l’atmosphère grâce à la chlorophylle des feuilles. Les sels minéraux sont dissous dans l’eau que la plante puise dans le sol par ses racines. Les sels minéraux agissent comme suit : • L’azote agit sur la croissance de la plante et sur le feuillage. • Le phosphore favorise le développement des racines et la maturation des fruits. • Le potassium rend la couleur des fleurs plus éclatante et la plante plus résistante aux maladies et aux facteurs d’agression externes (gel, sécheresse). Bien entendu, ces différents éléments sont interdépendants et l’excès de l’un par rapport à l’autre peut se traduire par une faiblesse de la plante, un retard dans la floraison, etc. BOFLEX Pagina 263

Pagina 265

Voor vaktijdschriften, online gidsen en club bladen zie het Online Touch CMS systeem. Met de mogelijkheid voor een e-commerce shop in uw weekbladen.

CONSTRUIRE & RENOVER Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication