Chauffage décentralisé Le chauffage à l’électricité L’électricité offre deux possibilités : celle d’un chauffage centralisé ou décentralisé. Et pourtant, lorsque l’on évoque cette source d’énergie, le premier cliché qui vient à l’esprit est “chauffage décentralisé” ! Pourquoi ? Probablement parce que le chauffage à l’électricité ne nécessite ni chAudière ni tuyauteries considérées (à raison) comme génératrices de pertes de chaleur. Ses qualités ? • Il est facile à installer. • Propre, il est inodore et anti-polluant. • Ses frais d’entretien sont réduits et si l’énergie électrique est correctement gérée, les factures d’électricité ne sont pas exorbitantes. Le chauffage électrique peut être direct, à accumulation ou mixte. Le chauffage électrique direct Comment fonctionne le chauffage électrique direct ? Son principe est simple : l’énergie est transformée, sur place, en chaleur. Chaque corps de chauffe est indépendant des autres corps de chauffe. Le radiateur à rayonnement • Il fonctionne, comme son nom l’indique, suivant le principe du rayonnement. • Il est constitué de fils résistifs (résistances) qui, portés à une température d’incandescence de 400 à 1200 °C, diffusent essentiellement des rayons infrarouges. • Ces rayons produisent de la chaleur par rayonnement. • Petit inconvénient : le réchauffement de la pièce est rapide, mais très localisé. Ce type de chauffage est donc utilisé de façon ponctuelle. Très coûteux. Il est plus particulièrement destiné aux pièces dont la température doit s’élever en un temps très court (salles de bain, par exemple). Le radiateur à bain d’huile • Il rayonne à basse température grâce à une résistance électrique qui chauffe l’huile contenue dans le radiateur. • La restitution de chaleur est lente, mais douce et durable. Le radiateur à résistance céramique • Il contient des pastilles de céramique qui, possédent une grande inertie. Chauffées à très haute température, elles diffusent la chaleur, aidées par un ventilateur. • La vitesse du ventilateur règle le volume de chaleur à produire. 178 Le panneau radiant • Il est basé sur le principe du rayonnement. A l’instar du radiateur à circulation d’eau chaude et contrairement au convecteur, ce type de panneau ne provoque aucun déplacement d’air et donc aucun mouvement de poussière. • Les panneaux radiants réchauffent les masses rencontrées par leur rayonnement (au contraire des convecteurs qui réchauffent l’air). • Les masses refroidissent moins vite que l’air, la chaleur est donc maintenue plus longtemps. Le convecteur (à poser et de sol) • L’air pénètre via la partie inférieure de l’appareil et se réchauffe au contact des résistances (température de 1200 °C). • Les sorties d’air sont verticales ou horizontales, en fonction du modèle. • Les modèles mobiles conviennent plus particulièrement aux salles de bains (pour autant qu’ils répondent aux normes de sécurité en matière de projection d’eau). • Les convecteurs de sol possèdent des résistances placées dans le sens dla longueur (modèles parfaits pour installation devant de grandes baies vitrées). C’est un système d’aspiration et de ventilation qui réchauffe l’air. Le radiateur soufflant • Il est essentiellement considéré comme un chauffage d’appoint. La chaleur est émise par les résistance et pulsée par une soufflerie. • La chaleur se règle manuellement et un thermostat empêche toute surchauffe. • Généralement équipé d’une position “été” il rafraîchit l’air ambiant par temps très chaud. Le chauffage direct par le sol • La chaleur est fournie par l’échauffement de résistances électriques noyées dans la dalle. • Les résistances fonctionnent à basse température. • La température de rayonnement du sol ne peut dépasser 26°C. Le chauffage direct par le plafond ou par les murs • Comparable au chauffage par le sol (plancher chauffant), la source de chaleur est répartie dans le plafond ou dans les murs au lieu de l’être dans le plancher. • La chaleur diffusée est répartie. La régulation et programmation sont souples. • La température de surface dépasse rarement 30 à 35 °C. • Petit inconvénient : solution peu économique. La régulation des systèmes de chauffage directs. Presque tous les appareils sont équipés d’un thermostat individuel qui maintiendra cependant une température de confort. www.construire-renover.be DAIKIN Pagina 177

Pagina 179

Voor tijdschriften, online boeken en relatiemagazines zie het Online Touch CMS systeem. Met de mogelijkheid voor een webshop in uw maandbladen.

CONSTRUIRE & RENOVER Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication