Pour le style rustique, il y a les planchers en vieux chêne. On obtient la nostalgie du temps passé en fumant le bois de chêne et en le vieillissant de manière artificielle. Ce sont généralement de larges planches avec de beaux noeuds. De subtiles nuances de couleurs sont possibles, en fonction de la quantité d’acide tannique présente dans les planches de chêne. Le style classique demande une arête, un point de Hongrie ou un parquet traditionnel d’une épaisseur de 9 mm, qui est cloué et collé sur un sous-plancher. Le style moderne demande des sortes de bois rigides, rectilignes et sans noeuds, comme le chêne de Tasmanie, le Merbau ou le Maple. Les parquets à la mode et branchés dans des couleurs chaudes et sombres. Ici, les chênes et les frênes traités à la chaleur enregistrent un score très élevé. En raison du traitement spécial par la chaleur, ces sortes de bois clairs obtiennent une couleur chaude, brun foncé. Une excellente alternative aux espèces de bois exotiques. Quel espace? Les parquets Le bois est le matériau noble par excellence. Posé sur le sol il vous offre le revêtement le plus beau qui soit: le parquet. D’origine naturelle, le parquet est très sain et ne provoque évidemment jamais les allergies provenant de certains matériaux synthétiques. Sa surface n’accroche pas la poussière, ce qui en fait un matériau sain et propre. Très facile d’entretien, il est durable, tant par la nature du matériau qui le compose, que par ses produits de finition : traitement au bouche-pores à base d’huile, couche de vernis ou de vitrificateur. La qualité du bois est essentielle. Pour les feuillus, citons parmi les meilleures espèces les chênes d’Europe centrale (patinés ou cérusés), le frêne, le Kambala, l’Afzélia et le Wengé et pour les résineux, le mélèze, l’épicéa et les variétés de pins. La technique de cérusage Les parquets blanchis sont particulièrement dans l’air du temps : c’est une méthode particulière qui donne un aspect plus ou moins blanc (diverses nuances au choix). Raclé à la main, les résultats sont des plus performants. Pensez à cette technique dans le choix de votre parquet. En un mot, le parquet c’est le confort grâce, notamment, à sa contribution au confort thermique de la pièce dans laquelle il se trouve. Le Parquet Massif Il existe en 4 épaisseurs qui correspondent à différents modes de pose. • 6 mm : c’est ce qu’on appelle le parquet “tapis”. Il est posé sur une chape lisse. • 9/10 mm : on le colle ou le cloue sur une sous-couche en bois (Multiplex, etc). • 14/15 mm : posé collé sur chape. • 21/22 mm : autoportant, il est posé sur lambourdes. Lorsque vous optez pour un parquet massif, vous choisissez un produit naturel, durable et qui procure du plaisir de génération en génération. Pour opérer le bon choix parmi l’offre abondante, réfléchissez bien aux choses suivantes. Quel style? L’aménagement de la maison détermine le choix de votre parquet. Est-ce un parquet pour l’espace habitable, les chambres à coucher ou la salle de bains? Chaque espace a des exigences spécifiques. Pour l’espace habitable, vous opterez pour une espèce de bois qui peut encaisser un petit coup. L’épaisseur du plancher joue également un rôle important. Une épaisseur de 20,5 mm est idéale lorsque le plancher doit s’accorder avec un sol en pierres naturelles dans la cuisine, parce que la pierre naturelle a généralement aussi cette épaisseur. À l’étage, on opte généralement pour un parquet plus fin de 14 mm. Pensez aussi à l’escalier qui s’arrête à l’étage et veillez à ce que l’épaisseur du parquet corresponde au raccordement de l’escalier. Pour la salle de bains, vous choisirez de préférence du Teak ou du Merbau. Ces deux bois exotiques se prêtent parfaitement aux espaces humides. Certes, ils sont plus onéreux, mais une salle de bains n’est généralement pas si grande, donc le budget total convient bien. En outre, un sol en bois dans la salle de bains est très agréable pour marcher à pieds nus. Facile d’entretien? Les parquets préhuilés ont l’avantage que les pores du bois restent ouverts : le bois peut donc respirer ! Le parquet conserve son rayonnement naturel. C’est la raison pour laquelle il faut, après le montage, apporter une couche supplémentaire d’huile d’entretien. L’entretien hebdomadaire s’effectue à l’eau et au savon. Une fois par an, le sol doit être nettoyé en profondeur et ensuite on recommence avec une nouvelle couche d’huile d’entretien. Les sols huilés sont idéaux pour les personnes qui ont une allergie aux poussières de maison, parce que le sol est antistatique et qu’il peut être nettoyé à l’eau. L’entretien est plutôt intensif. Avec les planchers vernis, la surface du bois est fermée. Ici, on a le choix entre le vernis mat et le vernis satin. L’entretien s’effectue généralement à sec et de temps à autre avec une serpillère essorée. L’inconvénient est qu’à l’usure du temps des traces de pas se dessinent sur le parquet. Après 5 à 7 ans, il faut de nouveau poncer et traiter le plancher. Les parquets peuvent aussi être traités avec de l’huile Hardwax incolore, sur la base d’une combinaison d’huile et de cire. L’huile pénètre en profondeur et la cire veille à protéger le bois de manière optimale. Après placement du plancher, apporter une couche d’huile Hardwax. L’entretien hebdomadaire s’effectue avec une serpillère bien essorée et un produit d’entretien adéquat. Outre le nettoyage quotidien, il est important de traiter votre sol avec de la cire d’entretien, quelques fois par an. Pagina 146

Pagina 148

Scoor meer met een e-commerce shop in uw vaktijdschriften. Velen gingen u voor en publiceerden jaarverslagen online.

CONSTRUIRE & RENOVER Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication