Les parents Maman à 40 S’armer de patience … ans A quarante ans, les chances de concevoir sont réduites d’environ cinquante pour cent. Si une jeune femme de vingt ans doit attendre environ cinq à six mois pour se retrouver enceinte, le délai moyen s’élève à quatorze - quinze mois dès quarante ans … Logique, la femme naît avec un potentiel de 300 000 ovules environ et à trentehuit ans, elle produit donc des ovules qui ont, eux aussi, trente-huit ans ! Plus de complications pour les mamans … Après trente-huit ou trente-neuf ans, les femmes risquent de souffrir d’un inconfort plus grand pendant la grossesse; plus de fatigue et plus de troubles veineux. Le risque d’être atteint d’un diabète ou d’une hypertension s’accroît avec l’âge. Ces maladies chroniques sont susceptibles d’affecter le cours de la grossesse, autant pour la mère que pour l’enfant. Et le risque de développer ces maladies durant une grossesse est également plus élevé : il double chez les femmes après quarante ans, comparé à celui des femmes plus jeunes. Ces pathologies ne sont toutefois pas incompatibles avec une grossesse, à condition de les diagnostiquer et de les traiter dès le début. Les problèmes de saignements sont plus fréquents. D’ailleurs, le risque de fausse couche, durant les trois premiers mois de grossesse, augmente de façon significative dès la quarantaine. Il pourrait être lié à une incidence accrue d’anomalies chromosomiques. Et pour bébé … Faible à vingt ans, le risque d’anomalies chromosomiques augmente avec l’âge. La plus connue est la trisomie 21, mais ce n’est pas la seule. Des techniques, dont l’amniocentèse, permettent de dépister ces anomalies. Le cas échéant, vous serez confrontée à la décision de poursuivre ou non la grossesse. Normalement, la conception est possible pour la femme de la puberté jusqu’à la ménopause. D’ailleurs, depuis quelques années, on assiste à un grand mouvement en faveur des maternités tardives. Ces grossesses ne sont pas déconseillées par les professionnels de la santé. En effet, avec l’amélioration de la qualité de vie et les avancées médicales, les femmes de quarante ans sont en excellente santé et peuvent donc envisager une grossesse. Au moment de la délivrance … Les risques d’accouchement prématuré sont deux fois plus élevés à quarante ans comparés à ceux observés à vingt ans. Les accouchements par césarienne sont également plus nombreux. Les grossesses multiples sont plus fréquentes chez les mères de quarante ans que chez les femmes plus jeunes. Par contre, le taux de mortalité in utero s’accroît avec l’âge maternel. En conclusion, une femme qui s’oriente vers une grossesse tardive se heurte d’abord et avant tout à un déclin de la fertilité. Ensuite, à un risque plus important de complications, lesquelles peuvent être jugulées par un suivi rigoureux tout au long de la grossesse. C’est ainsi que la plupart des femmes de quarante ans mènent une grossesse sans histoire et donnent naissance à des enfants en parfaite santé. V.Wilpart www.bebe-maman.be 95 Pagina 94

Pagina 96

Voor sportbladen, online archief en maandbladen zie het Online Touch CMS beheersysteem systeem. Met de mogelijkheid voor een webwinkel in uw magazines.

BEBE & maman. Le Guide du BEBE et de la Future Maman. Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication