La grossesse autrement … Il existe plusieurs maisons de naissance en Belgique. Pour en obtenir la liste complète: www.alternatives.be/fiches/maisons_de_naissance_ belgique.htm La maison de naissance Une maison de naissance est un petit établissement tenu par des sages-femmes, ne faisant pas partie d’un hôpital, mais s’y trouvant proche géographiquement. Elle représente un cadre idéal pour les couples qui optent pour une approche naturelle et plus humaine de l’enfantement … à condition que le bébé arrive à terme, que la mère soit en bonne santé et que le déroulement de sa grossesse laisse présager un dénouement normal. Les maisons de naissance s’inscrivent parfaitement dans une philosophie de naissance respectueuse des parents et du bébé. Plus qu’un compromis entre la maison et l’hôpital, elles offrent un lieu de confiance, d’intimité et de liberté. Les sagesfemmes offrent une réelle sécurité basée sur la prévention, une écoute des besoins émotionnels des couples et un soutien aux familles. Ce concept fait partie intégrante du système de santé en Allemagne, en Italie, en Suisse, au Québec, où il a fait l’objet d’une expérimentation et d’une évaluation minutieuse. Les prestations des sages-femmes sont remboursées à 100 % par l’INAMI. Une participation aux frais ( repas, hébergement, matériel … ) de quelques centaines d’euros est demandée aux parents. Accoucher dans l’eau L’accouchement dans l’eau se pratique dans certains hôpitaux et dans certaines maisons de naissance. L’accouchement aquatique se fait dans une grande baignoire, parfois transparente. La salle d’accouchement aquatique est spécialement aménagée pour favoriser une totale décontraction et ne pas évoquer une médicalisation excessive. Lorsque les contractions deviennent douloureuses, la future maman se plonge dans un bain entre 34° et 36° C ( bain de dilatation ) qui a un effet antispasmodique et relaxant. Une fois dans l’eau, le col se dilate plus facilement et les douleurs sont moins fortes. La future maman peut choisir de mettre son bébé au monde hors de l’eau ou, si elle s’y sent bien et qu’aucune complication ne survient, d’accoucher dans l’eau ( à 37° C ). Le papa peut parfois l’y rejoindre. Il se place alors derrière la maman et l’aide lors des contractions. A sa naissance, le bébé peut rester jusqu’à une minute sous l’eau, puis il est posé nu sur la poitrine de sa maman pour les contacts peau à peau, les caresses et les baisers. Cette forme d’accouchement se pratique sans risque d’infection ou d’inhalation si les mesures d’hygiène et de sécurité sont respectées. Cette méthode confortable laisse beaucoup de liberté aux couples. Elle est à privilégier pour les parents qui se sentent particulièrement bien dans l’eau en général. Environ 85 % des femmes peuvent envisager cette formule. Elle offre plusieurs avantages : l’atmosphère y est calme et intime, non médicalisée, il y a moins de stress. L’eau chaude a un effet relaxant qui facilite et accélère le travail, la douleur de l’accouchement est donc réduite. Il n’y a pas de médicaments ni d’intervention médicale pendant le travail, moins d’épisodes d’épisiotomies et de déchirures ou celles-ci sont plus petites. Enfin, la naissance est très douce et donc peu traumatisante pour le bébé et la récupération de la maman après l’accouchement est plus rapide. Pour se faire, une préparation prénatale aquatique est fortement recommandée. L’haptonomie est également indiquée. www.aquanatal.be Pensez-y! Plus d’informations www.alternatives.be sur les naissances alternatives : www.bebe-maman.be 41 Pagina 40

Pagina 42

Interactieve digitale folder, deze nieuwsbrief of onderwijscatalogus is levensecht online geplaatst met Online Touch en bied het digitaal zetten van digi-rapporten.

BEBE & maman. Le Guide du BEBE et de la Future Maman. Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication