doc. Babymovie 4D La grossesse continuent de se transformer mais ne sont pas toujours visibles lors de cette première échographie. Les battements cardiaques peuvent même être enregistrés. Le premier trimestre est la période la plus à risque pour l’apparition d’une malformation congénitale, dans le cas d’une infection ou d’une exposition à des agents toxiques par exemple. TOXOPLASMOSE et LISTERIOSE Quels sont les RISQUES ? pensable pour le maintien des alvéoles pulmonaires ouvertes après la naissance et pour le passage de l’oxygène au niveau des poumons. Les reins fonctionnent aussi, très précocement et assurent la production du liquide amniotique dans lequel baigne le foetus. Les organes des sens se développent de même. L’ouïe perçoit déjà dès le cinquième mois les sons, dont la voix de sa maman et les autres voix familières qu’il pourra reconnaître après sa naissance. Par contre, la vue ne sera fonctionnelle que quelques jours après la naissance. Le développement de la bouche et du système digestif s’accompagnent de l’apparition de mouvements de succion et de déglutition. C’est la période de bébés suceurs de pouce et d’autres qui ont le hoquet. Surveillance optimale ! L’évolution de la maturité foetale tout au long de cette période est très importante à considérer, car elle conditionne en partie les possibilités de survie en cas de naissance prématurée, qu’elle soit involontaire ou provoquée pour des raisons obstétricales. Ainsi par exemple, une maturation pulmonaire suffisante est indispensable pour éviter les troubles respiratoires si fréquents chez le prématuré. Au niveau du foie, une maturité incomplète pourra être la cause d’un ictère ( jaunisse ) intense et prolongé ; de même, l’insuffisance des facteurs de la coagulation rend compte des syndromes hémorragiques qui favorisent les hémorragies cérébro-méningées du nouveau-né. Il est intéressant de noter aussi qu’au terme des 9 mois de grossesse, la maturation des différents appareils est loin d’être terminée, car il s’agit d’un phénomène continu qui se poursuit après la naissance. Ceci est particulièrement net pour le système nerveux central. Dr Pol Saintjean & Langelez Olivier D ans nos régions, la plupart des gens rencontrent un jour ou l’autre le toxoplasme, agent responsable de la toxoplasmose. Le principal vecteur de ce parasite est le chat. La plus importante source de contamination est la consommation de viande crue ou insuffisamment cuite ( mouton, porc et plus rarement boeuf ). Parfois aussi, l’homme s’infecte en consommant des aliments souillés par une terre chargée d’oeufs du toxoplasme ( salade, crudités … ). Toxoplasme : les risques Mais pour le foetus, la source d’infection, est le passage du toxoplasme à travers le placenta. Encore faut-il savoir qu’il n’y a une réelle menace pour l’enfant que lorsque la première infection de sa maman survient durant la grossesse. Une femme ayant préalablement rencontré le toxoplasme avant d’être enceinte n’expose son foetus à aucun danger. Quand une infection in utero se manifeste, elle peut provoquer la perte de l’enfant par avortement spontané. Elle peut aussi être la cause d’un accouchement prématuré. Il existe même un risque de mettre au monde un enfant mortné. Dans le cas où l’enfant naît vivant, il peut encore être victime de troubles cérébraux et être aveugle. Parfois même, il paraît sain à la naissance mais développera plus tard un retard mental ou une atteinte de la rétine, cette dernière étant la conséquence la plus fréquente et pouvant évoluer, par poussées progressives, jusqu’à la cécité. A dépister sans faute Au même titre que la rubéole, la toxoplasmose doit donc être dépistée par prises de sang. Les futures mères qui ne sont pas protégées devront prendre des précautions très strictes afin d’éviter tout risque de contamination. Toxoplasmose et listériose sont deux maladies infectieuses qui peuvent s’avérer catastrophiques en cas de grossesse. L’alimentation constitue la principale source de contamination par les agents responsables. Cela signifie qu’elles devront éviter de manger des viandes crues ou mal cuites ( on considère que la cuisson à 60 °C et la congélation à -10 °C détruisent tous les oeufs du toxoplasme ). Il faudra aussi éviter tout contact avec des chats et bien laver les fruits et les légumes avant de les consommer … Si le diagnostic de toxoplasmose est posé alors que la femme est enceinte, il y a toujours moyen de diminuer fortement les risques par un traitement adéquat. C’est le rôle de votre médecin. Encore les aliments La listériose est, elle aussi, une maladie bactérienne relativement dangereuse pour la femme enceinte. La contamination se fait par l’ingestion d’aliments tels que la viande, les légumes et certains fromages. Cela concerne avant tout des aliments que l’on peut conserver longtemps et qui sont prêts à être ingérés tels quels. L’homme ingère donc relativement souvent des listéria mais il semble qu’il n’y ait de dangers réels que pour la femme enceinte ( à moins de souffrir de déficience immunitaire ). Ce germe semble avoir une réelle affinité pour le placenta, qu’il détruit progressivement, jusqu’à le réduire à un état insuffisant pour lui permettre d’assurer ses fonctions nutritives et protectrices pour le foetus. A ce moment, il y a grand risque de déclenchement soit d’un avortement spontané, soit d’un accouchement prématuré. Si l’enfant prématuré naît vivant, il peut lui aussi, souffrir d’une listériose généralisée avec de nombreux abcès disséminés dans tout le corps. Inutile de dire que c’est grave. Dr Pol St Jean & Dr.Jean-François Durant www.bebe-maman.be 11 Pagina 10

Pagina 12

Scoor meer met een web winkel in uw reclamefolders. Velen gingen u voor en publiceerden drukwerk online.

BEBE & maman. Le Guide du BEBE et de la Future Maman. Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication