5 L’HUMIDITÉ ASCENSIONNELLE L’humidité ascensionnelle, celle en provenance du sol, est la cause la plus courante d’humidité, principalement dans les bâtiments anciens. La raison principale : l’absence de membranes d’étanchéité au pied des murs lors de la construction. Conséquence de cette humidité ascensionnelle ? L’humidité omniprésente bien sûr, mais aussi des dégradations aux matériaux et aux finitions. Si comme nous venons le dire, la majeure partie des problèmes d’humidité se présente dans les bâtiments anciens, les constructions récentes peuvent aussi présenter des problèmes d’humidité. II s’agit souvent de dégâts aux membranes d’étanchéité placées dans les maçonneries, d’erreurs de placement ou encore d’apports de terre contre les murs. Voyons cela de plus près. Les traitements Pose d’une barrière mécanique : une membrane d’étanchéité Utilisée en construction neuve, cette technique est aussi utilisable en rénovation de bâtiments anciens. Elle consiste à intercaler dans le mur à traiter et sur toute sa section, un matériau imperméable : Pose d’une membrane d’étanchéité souple Par burinage dans Ie bas de la maçonnerie, on enlève une rangée ou un tas de briques sur toute I‘épaisseur du mur et sur une longueur de maximum 1m, tous les 2 m courants. La membrane étanche est placée sur toute l’épaisseur du mur dans cette saignée horizontale. La maçonnerie est ensuite obturée à l‘aide d‘un mortier à prise rapide avec ou sans adjonction de briques. Après durcissement du mortier, les saignées entre les zones traitées sont réalisées et traitées de la même manière, tout en prenant soin de réaliser une étanchéité continue. Pose d‘un film rigide ou semi-rigide Doc CSTC • une membrane souple • une feuille rigide ou semi-rigide • une plaque ondulée • un mortier hydrophobe, hydraulique ou résineux. NO AQUA Le principe est à peu près identique, si ce n‘est qu‘au lieu d‘enlever une hauteur de briques, on disque au diamant dans l‘épaisseur du joint et on glisse la barrière étanche au travers du mur. L’obturation se fait immédiatement au ciment rapide. Ce procédé suppose la présence d‘un joint horizontal continu, ce qui n‘est pas toujours le cas dans les anciennes constructions. Plaque métallique (tôle enchâssée) Une variante de la précédente consiste à enchâsser par percussion une plaque métallique ondulée, sorte de tôle ondulée, dans Ie joint, ce qui suppose une grande stabilité du mur. (Doc CSTC) Durable et efficace la pose d‘une membrane d’étanchéité est un procédé excellent qui peut être considéré comme une référence dans les systèmes d’assèchement. Notons que le séchage du mur n‘est ni plus ni moins rapide qu‘avec un autre procédé. Dans tous les cas, la pose d‘une barrière mécanique demande toutefois un accès aux deux faces du mur et ne convient pas pour les murs trop épais, trop instables ou composés de moellons (pierres de tailles variables). Le procédé ne convient pas non plus pour les murs creux. Enfin, il requiert des travaux importants, tant pour I‘étanchéité que pour les réparations. Pagina 91

Pagina 93

Interactieve digi brochure, deze club blad of PDF is levensecht online geplaatst met Online Touch en bied het online plaatsen van eboeken.

CONSTRUIRE & RENOVER Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication