4 L’isolation du mur Par tradition dans notre pays, les murs extérieurs de l’habitation sont construits avec un creux. Le but est de protéger la paroi intérieure de la pluie et donc de l’humidité. On réalise un mur porteur et puis un creux, en principe ventilé, de 50 à 70 mm. On termine avec un mur de briques de parement ou de blocs en béton. Remarquons que l’on utilise aussi des blocs en béton cellulaire. Dans ce cas il n’y a pas de creux, l’isolation thermique se faisant en principe par l’extérieur avec un crépi de finition. Il y a pour cette application trois façons d’isoler. Isoler le mur creux partiellement lors d’une nouvelle construction ou complètement lors d’une rénovation. Les deux autres manières sont l’isolation par l’intérieur ou par l’extérieur. Cette dernière application étant la plus efficace au niveau de l’isolation thermique. Par l’intérieur C’est loin d’être la solution idéale. On la réserve souvent pour isoler un mur en cas de rénovation. Pour une nouvelle construction, des solutions plus performantes existent ( voir plus loin : “isolation par l’extérieur” ). L’isolation par l’intérieur impose le choix d’un isolant adapté et éventuellement d’un pare-vapeur entre celui-ci et la finition intérieure ( plâtre par exemple ). Dans vos critères de choix, n’oubliez pas non plus de tenir compte des qualités du matériau à la sensibilité à l’eau et résistance au feu. Dans une salle de bains, un matériau trop perméable peut se transformer en éponge. S’il n’y a pas d’autres options que d’isoler par l’intérieur, la standard pour isoler des murs par l’intérieur consiste à utiliser des panneaux en : • laine de verre ou de roche • polystyrène extrudé • polyuréthane • verre cellulaire ( ce matériau étant imperméable à la vapeur d’eau le pare-vapeur est évidemment superflu. ) • en fibre de bois recouverts d’un enduit frein-vapeur armé, lui-même revêtu d’une mince couche de plâtre naturel Des solutions “ 2 en 1 ” ( isolation + finition en plâtre ) existent aussi et offrent un gain appréciable de temps lors de la mise en œuvre. Le confort est moindre quand on isole de l’intérieur, parce que la chaleur apportée par les baies n’est plus absorbée par les murs. Il y a aussi une perte de place dans les locaux. L’isolation intérieure accentue les écarts de température du mur, d’où des fissurations possibles. KNAUF Dans le creux Comme indiqué auparavant, pour isoler un mur creux, l’idéal est de l’isoler partiellement afin de laisser un vide qui permet une ventilation et donc une évacuation de l’humidité. On veillera à utiliser un matériau résistant à l’humidité car le creux du mur est un endroit où le taux d’humidité relative est souvent très élevé. Les trois solutions d’isolation dans le creux dans le cas d’une nouvelle construction : • panneau rigide ( en polystyrène extrudé, polyuréthane ou verre cellulaire ), • ou semi-rigide ( laine de verre ou de roche ). • en fibre de bois recouverts d’un enduit frein-vapeur armé, lui-même revêtu d’une mince couche de plâtre naturel En cas de rénovation, un remplissage complet du creux est la seule solution. On pratiquera alors le remplissage complet par injection ou insufflation. Il est préférable que ces travaux soient réalisés par des spécialistes. Postisolation des murs creux par remplissage de la coulisse (source – CSTC) La postisolation des murs creux non isolés rencontre un succès croissant en raison des exigences thermiques toujours plus sévères imposées au bâti existant. La technique consiste à insérer un matériau isolant dans la coulisse (creux du mur 50 mm min.) par des orifices préalablement forés soit dans la maçonnerie de parement, soit dans la paroi intérieure du mur. Cette solution pratique offre l’avantage d’améliorer les performances thermiques des constructions existantes, tout en limitant les nuisances pour les occupants. La postisolation d’un mur creux non isolé (également d’application pour les constructions neuves) est susceptible de réduire le coefficient de transmission thermique de la façade d’origine (valeur U), selon sa composition et la résistance thermique de l’isolant, d’un facteur 2 à 3. www.construire-renover.be 81 MARMOX THERMOBLOCK® Pagina 80

Pagina 82

Interactieve online reisgids, deze editie of onderwijs magazine is levensecht online geplaatst met Online Touch en bied het bladerbaar maken van digitale lesmateriaal.

CONSTRUIRE & RENOVER Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication