4 Quels isolants utiliser ? Un conseil important : avant de placer le moindre isolant, concevez votre logement selon le principe de l’habitat Basse énergie qui, comme on l’a vu, doit viser à réduire le chauffage et à contrôler l’étanchéité à l’air. Une fois ces deux objectifs atteints, vous pouvez passer au choix des matériaux isolants. 1. Ventilation simple flux Choisissez selon deux critères : le côté confort et santé. Côté confort, tenez compte du : Coefficient U ( appelé aussi K ou Lambda, est exprimé en en watts/m².°C ). Ce coefficient représente la conductivité thermique c’est-à-dire la quantité de chaleur que e matériau laisse passer selon une superficie donnée, un temps donné et une différence de température donnée entre deux points situés de chaque côté de la paroi du matériau. Sachez que plus le coefficient est faible, plus l’isolant est efficace. Par exemple, la fonte atteint une conductivité élevée de 100 ( ce qui en fait un bon matériau pour les radiateurs ) et que la paille, la laine de verre ou le liège descendent à quelque 0,04. Inertie thermique. Dans une pièce isolée par une couche d’isolant et une cloison de doublage légère ( isolation intérieure ), l’inertie thermique est faible et il suffit de peu de temps pour réchauffer l’air de la pièce. Cette propriété est un avantage dans le cas d’un chauffage programmé pièce par pièce. 2. Ventilation hy dro ré gla ble Par contre, en été, le moindre rayon de soleil fera monter la température brutalement et cette dernière baissera aussi vite qu’elle aura monté lorsque le soleil disparaîtra. La sensation d’inconfort est nette. L’utilisation d’une isolation extérieure ou de mur isolant massif permet d’augmenter l’inertie thermique donc la réduction des variations de température. Coefficient de résistance à la diffusion de la vapeur d’eau ( valeur « mu » ). Le transfert de la vapeur d’eau est plus ou moins rapide suivant la perméabilité des matériaux exprimée par ce « coefficient Mu ». Résistance thermique « R » ( exprimée en m².K/W ), s’obtient en divisant son épaisseur ( en mètres ) par la conductivité thermique U ( lambda ) du matériau d’isolation. Plus « R » est important, plus le produit sera isolant. Isolation acoustique. Un facteur très important pour les planchers. Nous vous en parlons plus loin en détail. 3. Ventilation double flux Un système double flux avec récupération de chaleur ( VMC ) permet une ventilation ( pulsion et extraction ) mécanique et contrôlée avec récupération de chaleur. L’air frais est aspiré de l’extérieur de manière mécanique et filtré. Cet air est préchauffé dans l’échangeur de chaleur et ensuite pulsé dans les pièces de séjour et chambres à coucher. L’air vicié provenant des pièces d’eau ( cuisine, WC, salle de bain ) est aspiré mécaniquement, filtré et évacué vers l’extérieur en passant à travers l’échangeur de chaleur. ( doc. Zehnder ) www.construire-renover.be 75 MARMOX THERMOBLOCK - ALBINTRA Pagina 74

Pagina 76

Voor clubmagazines, online spaarprogramma en boeken zie het Online Touch CMS beheersysteem systeem. Met de mogelijkheid voor een online shop in uw nieuwsbrieven.

CONSTRUIRE & RENOVER Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication