Le zinc : carte de visite Le zinc est un métal blanc, bleuté, ductile et malléable entre 100 et 150 °C. Le zinc est extrait du minerai de blende. Au terme d’un processus métallurgique comprenant le grillage de la blende, la réduction de l’oxyde de zinc obtenu et le raffinage par électrolyse, on obtient le zinc tel qu’il est utilisé dans le bâtiment. Pour accroître ses qualités mécaniques, on lui ajoute ensuite de faibles quantités de cuivre et de titane. Du laminage à chaud naissent les feuilles, bobines et bobineaux destinés à la fabrication des produits courants de qualité. Le zinc présente, à l’état neuf, un aspect métallique brillant. Il se recouvre au fil des mois d’une couche autoprotectrice d’hydrocarbonate basique de ton gris bleuté. Cette patine contribue à sa longévité, quel que soit le milieu ambiant. Les éléments en zinc sont disponibles en exécution naturelle ou prépatinée. Le zinc garantit une étanchéité maximale. Les principales techniques d’assemblage sont : l’agrafure circulaire, la simple agrafure, la double agrafure et le soudo-brasage. Les principales pièces de fixation permettant la dilatation sont : les pattes fixes ou coulissantes, les agrafures, les crochets pour les gouttières et les colliers pour les tuyaux de descente. Lors du placement, il est indispensable de permettre au zinc de se dilater et de se rétracter librement. Il convient de créer un support continu et d’assurer l’aération de la face intérieure du zinc. Pagina 70

Pagina 72

Interactieve web reisgids, deze presentatie of archief is levensecht online geplaatst met Online Touch en bied het digitaal zetten van digi-uitgaven.

CONSTRUIRE & RENOVER Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication