1 Etape 4 : Maximiser vos économies Comment maximiser vos économies : 1. Votre comportement Vos nombreuses activités quotidiennes polluent l’air de votre logement : dormir, prendre une douche ou un bain, cuisiner, nettoyer les sols, faire sécher le linge, fumer, etc. Cet air chaud, chargé d’humidité, risque de se condenser sur les murs et de provoquer l’apparition de « taches » de moisissure. Solution : ventilez. Essayez de créer des courants d’air dans votre logement en ouvrant les fenêtres en façade avant et arrière, ou sur deux étages différents… et en ouvrant les portes intérieures ! Avouons-le, ce type de ventilation exige une certaine discipline et n’est pas facile à contrôler. Voilà pourquoi il est préférable d’opter pour une “Ventilation Mécanique Contrôlée” (VMC). En hiver, lorsque vous chauffez, il suffit de couper le chauffage (ou les vannes thermostatiques) pendant que vous aérez. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, en aérant 15 minutes, on se contente de renouveler l’air sans refroidir les murs ni évacuer toute la chaleur qu’ils ont accumulée. Une fois les fenêtres refermées, l’air froid sera très vite réchauffé au contact des murs et des radiateurs. Toujours en hiver, fermez rideaux, stores et volets dès qu’il fait noir. Si vous ne disposez que de simples vitrages, vous pouvez ainsi réduire les pertes de chaleur par les fenêtres jusqu’à 50%. Si vous disposez déjà de doubles vitrages, les pertes d’énergie sont encore maximisées par les rideaux, stores et volets. Ne placez pas les rideaux et tentures devant les radiateurs (ils doivent être ENTRE le radiateur et la fenêtre) ou ne les laissez pas pendre juste au-dessus des radiateurs. Dans le cas contraire, vous chaufferez la fenêtre au lieu de chauffer l’intérieur de la pièce. Chauffer est une chose, garder la chaleur en est une autre : fermez les locaux non chauffés et les portes entre les lieux de vie et les couloirs afin de ne pas diffuser le froid dans le reste de l’habitation. BONFOND CONSTRUCTION 2. Isolation de la toiture L’isolation de votre toiture est un investissement prioritaire, car l’air chaud monte et s’échappe en grande partie par la toiture. 3. L’isolation des murs Une isolation de 8 cm d’épaisseur permettrait de réaliser une économie de chauffage allant jusqu’à 10 €/m²/an. 4. ChAudière à condensation Une chAudière à condensation permettrait ainsi de réaliser une économie de chauffage allant jusqu’à 356 € / an. 5. Régulation thermique Comment maintenir une température de confort dans votre maison (+/- 19 °C) sans pour autant gaspiller de l’énergie ? Grâce à un système de régulation thermique performant : un thermostat d’ambiance, des vannes thermostatiques et/ou une sonde extérieure. N’hésitez pas à diminuer la température des pièces : 1 °C en moins équivaudrait à une économie d’environ 54 € / an. Baisser la température de 22 °C à 19 °C équivaudrait à une économie de 20%. En cas d’absence prolongée (travail, week-end, vacances), baissez la température à 12 °C. COMAP Toujours côté régulation, réglez la température du chauffeeau instantané à 50° et celle du “ballon d’eau chaude” à 60°. 38 www.construire-renover.be Pagina 37

Pagina 39

Heeft u een publicatie, digibrochure of internet reisgidsen? Gebruik Online Touch: lesmateriaal converteren naar een digitale publicatie.

CONSTRUIRE & RENOVER Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication