13 La table de cuisson Plus plurielles que jamais, les tables de cuisson se réinventent jour après jour. A gaz, électriques, mixtes, vitro-céramiques, à induction ou halogène, chaque système possède ses avantages et inconvénients. Quel est celui le mieux adapté à vos attentes et votre budget ? • La plaque électrique normale : la résistance chauffe la plaque de cuisson. • La vitro-céramique à résistance : la résistance chauffe, les infra-rouges libérés chauffent la plaque de cuisson et donc la casserole. • La vitro-céramique halogène : on utilise la lumière infra-rouge produite par les lampes pour chauffer par rayonnement et conduction le fond des casseroles. Il existe des plaques de cuisson mixtes : à résistance et halogène. Un nettoyage automatique Quasiment tous les fabricants proposent des fours avec fonction autonettoyante. Le système le plus efficace est la pyrolyse : le four est porté à une température d’environ 500°C. Les éclaboussures de graisse et les restes de nourriture, encore présents dans le four, sont brûlés et, le lendemain, éventuellement aspirés avec l’aspirateur. Durée de l’opération : de 80 minutes à 3 heures en fonction de l’état d’encrassement du four. Sécurité oblige : ce type de four est parfaitement isolé et la porte du four, constituée de trois ou quatre couches de verre, est bloquée pendant toute la durée du processus pour éviter tout danger de brûlure par contact. Autre système : la catalyse. Moins efficace que la pyrolyse, ce système de parois auto-nettoyantes (recouvertes d’un émail spécial qui dissout les taches de graisse une fois que la température atteint 200°C) permet également un nettoyage automatique. Si votre four n’a pas d’option « nettoyage automatique », lavez-le avec de l’eau très chaude, additionnée d’un peu de liquide vaisselle et de vinaigre blanc, c’est un remède de grand-mère qui fait des miracles si on ne laisse pas les graisses s’accumuler dans le fond du four pendant des lustres ? AEG • La vitro-céramique à induction : on crée un champ électro-magnétique important à l’aide de bobines situées sous la vitro-céramique. Ces champs produisent des courants qui échauffent le fond des casseroles. Si 70% des plaques de cuissons sont actuellement en vitro-céramique, ce n’est pas sans raison. Matériau résistant, non poreux et insensible aux acides, le vitro-céramique donne, en outre, un aspect parfaitement net à l’ensemble de la zone cuisson. Certes, il vous reviendra plus cher à l’achat mais vous économiserez, par la suite, de nombreuses heures d’entretien ? Les foyers de cuisson sur une plaque vitro-céramique sont à diamètre fixe (simple ou double) ou extensible, pour accueillir des formes de récipients bien spécifiques. Placés le plus souvent sur le côté ou à l’arrière des plaques de cuisson, les boutons de manœuvre sont même parfois positionnés à hauteur des yeux, pour un usage plus confortable et une sécurité maximale. Plus tendance que jamais, le piano de cuisson vous permet d’être créatif et de composer à votre guise tous les menus gastronomiques qui vous passent par la tête. Rassemblant en un même outil au moins deux four et plusieurs plaques de cuisson (parfois jusqu’à 7 ?), ce piano culinaire offre tout un tas d’options : plaque «coup de feu », plancha, grill, friteuse, plaques à induction, four basse température ou à pain … l’étendue du choix est très vaste. En acier, inox, ou fonte émaillée, le piano cuisson peut être alimenté au gaz et/ou à l’électricité. Rétro et moderne à la fois : ce bijou culinaire a un prix : environ 1000 euros minimum, sans parler de l’espace nécessaire pour l’installer. 252 www.construire-renover.be AEG Pagina 251

Pagina 253

Interactieve digi magazine, deze drukwerk of club blad is levensecht online geplaatst met Online Touch en bied het digitaal bladerbaar maken van digitale onderzoeksrapporten.

CONSTRUIRE & RENOVER Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication