6 Enduit adhésif Il s’applique manuellement et est très adhérant. Il est spécialement destiné au parachèvement des bétons lisses absorbants. Epaisseur minimale: 5 mm. Enduit de finition Il s’agit d’un enduit de plâtre à grand pouvoir adhérent, spécialement destiné au collage et au parachèvement des éléments en silicocalcaire, des blocs de béton cellulaire et des blocs de plâtre. Le plafonnage à sec Il s’agit d’éléments préfabriqués tels que des plaques ou des blocs. On les utilise soit pour recouvrir les murs soit comme cloison nonportante. Ils peuvent être appliqués sans problème, sans aucun outil particulier. Les plaques de plâtre Les plaques sont constituées d’une âme en plâtre enrobée sur leurs deux faces et les bords longitudinaux d’un carton spécial. Il existe différents types de bords longitudinaux (voir illustration ci-dessous) et les plaques sont disponibles en plusieurs épaisseurs. La fixation Les plaques de plâtre Quelques conseils Les plaques commandées sont généralement livrées par piles, attachées par paire. Elles doivent impérativement être stockées dans un endroit sec. Le choix de la sous-structure s’effectue avant la pose. Il dépend de plusieurs facteurs : • des exigences physiques (isolation thermique, acoustique, résistance au feu) • des exigences esthétiques (surfaces unies ou décoratives) • de la nature du support. • du type de plaques. La pose des plaques commence dans un angle. La première plaque est positionnée correctement d’aplomb. Ne jamais frapper directement avec un marteau sur la plaque, mais utiliser une latte en bois et si possible un marteau en caoutchouc. Si la première plaque est bien ajustée, la pose des suivantes se fera alors sans problème. Il est nécessaire de réaliser un joint de dilatation, tant dans la sous-structure que dans le revêtement lorsque : • un joint de dilatation existe dans le gros-oeuvre, • des changements de température ou d’humidité sont la cause de différences importantes de dilatation en longueur ou en volume, • la longueur des parois ou des revêtements est supérieure à 15 mètres. Pour les revêtements de plafonds, la méthode de travail est identique à celle du placement mural de plaques sur sousstructures en bois. Pour des plafonds surbaissés, le choix se portera sur des sousstructures métalliques. Les plaques de plâtre peuvent être facilement clouées ou vissées sur une structure en bois ou en acier galvanisé. On utilise à cet effet des clous et des vis à têtes spéciales (de manière à faciliter le jointoyage) et protégés contre la rouille. Les plaques peuvent également être directement fixées sur la maçonnerie. A chaque exigence son type de pose • Lors du revêtement de murs nouvellement construits, posez les plaques à environ 1 cm du sol parachevé afin d’éviter les remontées d’humidité. • Si la résistance au feu doit constituer un facteur déterminant, posez les plaques sur le sol en intercalant un film plastique ou un mastic d’étanchéité. • Lors de la pose par collage, débarrassez le support du vieux plafonnage, des résidus de papier peint, des poussières, suie, etc. Humidifier complètement les surfaces sèches avec de l’eau propre au moins quinze minutes avant le collage. • Lors de la pose sur une sous-structure, celle-ci doit être plane et rigide. Si elle est en bois, il doit être droit et sec et la face contre laquelle les plaques seront appliquées, rabotée. Ces lattes ne peuvent être traitées avec des produits de protection contenant de l’huile, ni avec des produits d’imprégnation qui, par diffusion, pourraient tacher les plaques ou attaquer les moyens de fixation ou les matériaux isolants. Si la sous-structure est en profilés métalliques, ils doivent être protégés contre la rouille. 102 www.construire-renover.be GYPORC GYPROC Pagina 101

Pagina 103

Voor uitgaves, online gidsen en vakbladen zie het Online Touch online publisher CMS systeem. Met de mogelijkheid voor een webwinkel in uw vaktijdschriften.

CONSTRUIRE & RENOVER Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication