Les bémols : • A ce jour, les recherches scientifiques qui en analysent l’ensemble des paramètres n’ont pas prouvé à l’unanimité que le bio est réellement meilleur pour la santé. • L’effort et les cultures bio d’un agriculteur peuvent être ruinés par la proximité d’un voisin qui utilise herbicides et pesticides. • Si on peut observer une démocratisation croissante des prix, les petits plats bios ne sont pas toujours accessibles à tout le monde : leurs coûts restent parfois plus élevés que ceux des produits traditionnels. Et on donne la priorité : • aux compositions équilibrées : c’est la variété et la qualité des ingrédients qui prime. • aux petits plats composés maison avec des produits frais et de saison. C’est toujours le meilleur, bio ou non ! Les couches lavables Parfaitement adaptées, les couches lavables d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec celles de nos parents … Elles sont toutes douces, en matières écologiques : coton bio, bambou, chanvre naturel, flanelle … Pratiques d’utilisation : leur design suit le modèle des couches jetables. Elles sont également munies de pressions ou de velcros et protégées par un voile à l’intérieur et une culotte, en polaire ou en laine, à l’extérieur. Et puis surtout, elles sont bénéfiques pour le développement de la santé de votre bébé : le lange s’adapte naturellement au corps ... Faites-en l’expérience ! „ Mode d’emploi : Avant la première utilisation, vous plongez en immersion dans l’eau froide les couches et les accessoires pendant 12 h, afin d’augmenter la capacité de résorption des fibres. Enchaînez 3 ou 4 cycles de lavage/séchage. Lors du change, enlevez le voile de protection et jetez-le. Rincez la couche et plongez-la dans un seau d’eau. Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande, d’arbre à thé, ou de pépin de pamplemousse pour désinfecter. Procédez ensuite à un cycle de lavage normal, à 60 °C. Choisissez une lessive de Ph neutre et sans phosphates, très polluants. Pour le séchage, le cycle de linge délicat s’impose en machine, mais préférez toujours le séchage à l’air libre, qui augmentera la durée de vie de vos couches. Les arguments-chocs : • Bon pour la santé ! : pas de fibres chimiques. La peau de bébé est protégée de l’humidité et peut respirer librement, ce qui diminue considérablement les risques d’érythèmes fessiers. Bien adaptées au corps et à sa température, elles favorisent le développement des hanches, la position naturelle des jambes, l’aptitude à la marche, et sont sans danger pour l’anatomie des petits garçons. • Bon pour le portefeuille : en estimant qu’il sera propre vers deux ans et demi et qu’un an plus tard, il fera ses nuits, si on additionne le prix des couches lavables, leurs accessoires, l’eau, l’électricité, le produit lessiviel … on peut réaliser une économie de plus de 1000 € par an par rapport aux langes plastique. Pour des couches culottes, ce n’est pas négligeable ! • Bon pour la planète, et donc, pour bon l’avenir de nos enfants : imaginez les tonnes de bois abattu et les tonnes de déchets qu’implique le parcours des langes jetables. On évalue à plus d’une tonne leur consommation par enfant. Les couches lavables permettent de diminuer de trois fois ce volume. Un kit d’une quinzaine de langes et ses accessoires est suffisant pour commencer. Il n’est pas nécessaire d’avoir Faites vos calculs ! Les couches lavables d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec celles de nos parents … 58 Bébé& maman autant de culottes de protection. Les produits naturels pour la toilette quotidienne … Nature et beauté pour toute la famille ! Leurs formules toutes douces sont sans conservateurs ( par ex : les parabens ), sans huiles minérales ni savon, pH neutre et testées sous contrôle dermatologique. Au beurre de karité, aux plantes et aux huiles essentielles : calendula, camomille, iris, rose ... Eucalyptus, thym et romarin pour l’hiver … on aime leurs senteurs et leurs vertus tonifiantes ou apaisantes, toujours régénérants. Toutes les marques nature n’ont pas une gamme spécifique pour le bébé. Mais pas de souci : à moins d’une contre-indication à partir d’un certain âge, les produits naturels sont accessibles à toute la famille. Par contre, prudence est de mise avec les huiles essentielles : certains extraits, appliqués pur sur la peau, peuvent provoquer des brûlures ou des démangeaisons. En cas de doute, demandez conseil à l’officine ou à votre médecin traitant. Les parabens, effet marketing ou danger réel ? Ils sont partout ! Dans les rayons de produits d’hygiène, de beauté, de pharmacie … et même dans les articles de soin pour bébé ! Ces produits chimiques sont des agents conservateurs très performants dont les types les plus courants sont : l’ethylparaben, le methylparaben, le butylparaben et le propylparaben. On les utilise contre la formation de champignons et de bactéries. Si la majorité des études actuelles concluent qu’à doses raisonnables, les parabens sont sans danger pour le corps, une polémique a été soulevée par une étude anglaise en 2004, démontrant que ces conservateurs étaient responsables de certains cancers du sein. C’est pour répondre à l’inquiétude des consommateurs et leur souci de santé que des les labels sans parabens ont été crées. Le label Ecocert, un gage de qualité Par son engagement et ses exigences abellisés Ecocert certifient que : • 95 % minimum du total des ingrédients sont d’origine naturelle. • 10 % minimum du total des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique. • 95 % minimum du total des végétaux sont issus de l’Agriculture Biologique. Mais en plus, c’est toute leur chaine de production qui doit respecter un cahier des charges très strict. A ce jour, Ecocert représente une des meilleures approches pour une consommation durable et responsable. Pagina 57

Pagina 59

Heeft u een club blad, paperator of e-folders? Gebruik Online Touch: onderwijs catalogus naar een online publicatie converteren.

BEBE & maman. Le Guide du BEBE et de la Future Maman. Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication