L’enfant grandit Les poux : pas de quoi s’arracher les cheveux P as évident de débarrasser les belles chevelures de ces parasites ressemblant à de petites araignées grisâtres. Visibles à l’oeil nu, ils sont terriblement coriaces et n’en finissent de pondre leurs œufs, les lentes ( une dizaine par jour ! ), des petits grains d’environ 1 mm de diamètre et de couleur grisâtre, qui s’accrochent à la racine du cuir chevelu. Leur apparition provoque instantanément des démangeaisons, signes révélateurs de la pédiculose ( lésions de la peau causées par les poux, qui se nourrissent de sang humain ). Un vrai casse-tête ! Inutile pourtant de s’arracher les cheveux, si les recettes de grand-mère, comme l’application de vinaigre, n’ont pas toujours fait leurs preuves, il existe des solutions appropriées pour vaincre ces parasites encombrants. Phase 1 : Prévention Sans les affoler, informez les parents du risque de contamination, en insistant sur l’importance pour leurs enfants de ne pas s’échanger tout ce qui pourrait véhiculer les poux ( bonnets, écharpes, pinces, manteaux … ) Conseillez-leur de vaporiser sur le linge et la chevelure un spray associant des essences naturelles, comme la lavande, le cèdre, le santal ou l’eucalyptus, connus pour leurs propriétés répulsives. Phase 2 : Eradication Appliquer un shampooing anti-poux sur toute la chevelure et laisser agir pendant une dizaine de minutes. Une fois que le shampooing a bien agi, peigner les cheveux depuis la racine, et sur toute la longueur, au moyen d’un peigne spécifique à denture fine ( vendu en pharmacie ), afin d’éliminer tous les poux et les lentes détruits. Rincer abondamment. Recommencer cette opération la semaine suivante. Attention : Il est important que tous les membres de la famille soient traités conjointement. Et nécessaire également de laver les draps, taies d’oreiller, serviettes de bain et les vêtements à 60 °, en même temps, et de recommencer ces opérations une semaine plus tard. Une absence de traitement pourrait avoir comme conséquence l’exclusion scolaire de l’enfant. Aussi, dès les premiers signes de pédiculose ou la reconnaissance des lentes, il est primordial de réagir au plus vite, afin de limiter les risques d’expansion de la contamination. Un enfant en cours de traitement ne sera pas exclu, mais si ce traitement n’a pas été réalisé correctement, il ne pourra regagner son école que lorsque tout signe de présence des parasites aura complètement disparu. Recommandez donc aux parents d’inspecter les cheveux de leurs enfants régulièrement, mais aussi les leurs. Contrairement à une idée répandue, les poux se domicilient également dans les chevelures des adultes ! www.bebe-maman.be 117 Pagina 116

Pagina 118

Scoor meer met een webshop in uw publicaties. Velen gingen u voor en publiceerden presentaties online.

BEBE & maman. Le Guide du BEBE et de la Future Maman. Lees publicatie 10022Home


You need flash player to view this online publication